L’importance d’avoir des textes de qualités sur votre site web

Peut de petites entreprises ou d’entrepreneurs connaissent l’importance d’avoir des textes de qualités sur son site web. Que ce soit pour attirer, fidéliser, concrétiser ou contribuer à votre notoriété, la façon dont vous présentez vos textes est cruciale.

Non seulement vous ne tirez pas le positif de textes biens écrits, mais ils vont également nuire à votre référencement, sans parler des nombreuses opportunités que vous manquerez avec vos clients potentiels qui visiteront votre site, mis aussi ceux de vos concurrents.

Dans les pires situations, ils peuvent mêmes amener une mauvaise image de votre entreprise à une clientèle sensible à ce genre de détails.

L’impact de mauvais textes

Il n’y a pas que les utilisateurs qui consultent votre contenu : ce sont bien les mots que les moteurs de recherche utilisent pour désigner les sites web, les blogs, les boutiques de qualité.

Les moteurs de recherche prennent la qualité du contenu très au sérieux. Si vous publiez du contenu de mauvaise qualité, vous perdrez leur confiance et votre classement dans les résultats de recherche. L’intelligence artificielle des robots est maintenant très précise et elle est capable de comprendre le sens d’un texte tout en lui donnant une note de lisibilité et de pertinence en lien avec le sujet de votre site. 

Ainsi, améliorer et s’assurer de la justesse de votre contenu n’est jamais un coup dans le noir !

Vous avez très certainement déjà visité un site web avec un titre de page prétendant répondre à une question spécifique, sans avoir trouvé la réponse que vous cherchiez. Ce type de contenu n’apporte aucune valeur à l’entreprise en question, ni à l’utilisateur qui ne restera pas sur ce site et passera au site suivant. 

Ce n’est pas seulement une question de longueur de texte ou de temps de visionnage : c’est une question de qualité et de pertinence.

Les réseaux sociaux ont fondamentalement changé notre façon de consommer l’information. Sur Facebook, Instagram et TikTok, nous n’avons accès qu’aux informations sommaires. Sur les blogs et les sites web, l’information doit être gérée différemment. Si nous ne fournissons que des résumés dans notre blog, nous utilisons le mauvais outil. 

Les mauvais contenus peuvent prendre de nombreuses formes, mais leur principal point commun est qu’ils ne fournissent aux internautes aucun contenu utile, original ou unique :

Il est important de comprendre d’ou provient ces possibles mauvaises notes des moteurs de recherches. Il est souvent renseigné par un manque de connaissance plus que par une réelle volonté de tromper l’intelligence artificielle des robots.

 

  • Contenu dupliqué ou plagié;
  • Contenu généré automatiquement;
  • Une page déjà existante avec seulement l’emplacement géographique modifié;
  • Réponse copiée-collée de Wikipedia;
  • Contenu segmenté de plusieurs pages qui ne fournit jamais de réponses directes.

Rejoindre votre clientèle cible grâce à vos textes

Il fut un temps où le bourrage de mots clés était la norme pour la rédaction. Plus il y avait de mots-clés identiques présents sur une page, plus cette page obtenaient une note importante. C’était vrai il y a maintenant un peu plus de dix ans. Google en tête, à décidé de mettre en avant les intentions de recherches des internautes de manière à améliorer son algorithme. 

La mise à jour Panda (2011) vise précisément à ralentir le référencement vers des sites qui s’appuyaient sur des contenus de mauvaises qualités. Elle pénalise maintenant les contenus dupliqués ou plagiés, ainsi que les textes mal écrits ou mal structurés.

Aujourd’hui, Google fournit des directives spécifiques aux auteurs de contenu. L’acronyme E.A.T. (Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) – désigne l’expertise, l’autorité et la confiance – pour mieux comprendre comment créer un contenu répondant aux nouvelles exigences des moteurs de recherche.

Expertise : le contenu est-il de haute qualité et démontre un niveau adéquat de compétences et de connaissances en lien avec le sujet du site ?

Autorité : L’entreprise ou l’écrivain est-il une figure d’autorité crédible dans son domaine ?

Confiance : Comment les internautes perçoivent-ils les sites web et leur contenu ? Quels commentaires ont-ils laissés ? Comment naviguent-ils sur le site ?

Demandez-vous : pourquoi les internautes devraient-ils consulter mon contenu et non celui de mes concurrents ? Les internautes se tourneront alors vers des site d’entreprises qui prennent le temps de rédiger un contenu utile et de qualité dans leur démarche d’achat.

    Comment savoir si mon contenu est bon ?

    Même avec les meilleures intentions, votre contenu peut ne pas atteindre vos objectifs. Pour que le contenu soit performant en SEO, il doit plaire aux lecteurs (humains) et aux moteurs de recherche (bots).

    Réaliser un audit de contenu vous permettra d’évaluer sa qualité en tenant compte de deux facteurs importants : la façon dont les gens voient votre contenu et la façon dont les moteurs de recherche vous citent. Alors quand on mesure les résultats SEO, il faut s’intéresser autant au quantitatif (vos statistiques) qu’au qualitatif (l’appréciation des lecteurs).

    Et les mots-clés dans tout ça ?

    Certains contenus Web ne peuvent jamais être trouvés simplement parce que les mots-clés ne sont pas choisis correctement ou qu’ils ne se trouvent pas dans les balises SEO importantes.

    Le choix des mots clés est aussi très important. Parfois, des mots-clés trop génériques peuvent générer un volume de recherche très élevé, mais la concurrence est féroce. Pour les petits sites, la concurrence est tout simplement impossible. Essayer d’obtenir la première place sur « Poutine » partout au Québec est un défi de taille.

    C’est là que les mots-clés à longue traîne sont utiles. Ce sont des mots-clés plus spécifiques qui génèrent moins de trafic mais offrent plus d’opportunités de se démarquer. Ils sont très pertinents pour tout type d’entreprise qui s’en servirait adéquatement.

    Le contenu dupliqué, à éviter absolument

    Le contenu dupliqué n’est pas toujours ce que vous pensez.

    Le plagiat crée évidemment la répétition. Ce type de contenu « emprunté » à d’autres sites est aussi mauvais pour votre référencement que pour le niveau de confiance des internautes.

    Mais vous avez également du contenu en double sur votre propre site. Parfois, il s’agit d’un seul paragraphe s’étendant sur plusieurs pages – dans certains cas, comme un appel à l’action ou un slogan, cela n’a vraiment pas d’importance.

    Des problèmes surviennent également lorsque la duplication est causée par des erreurs techniques, telles que des versions avec et sans WWW ou même HTTP et HTTPS. Ces simples erreurs signifient que plusieurs versions de votre site web sont disponibles sans que vous vous en rendiez compte.

    Peu importe que vous choisissiez une URL avec ou sans WWW : l’important est de n’en choisir qu’une ! Une simple redirection 301 résoudra ce problème (ça devient un peu technique).

    Votre contenu est-il actuel ?

    On peut être fiers d’avoir écrit un article de blog. Vous pouvez l’être, cela prend du temps et des efforts, vous ne pouvez pas laisser cette fierté freiner votre esprit critique.

    L’écriture est un art. Les écrivains consacrent beaucoup d’amour, de temps et d’énergie à la création de textes qu’ils espèrent engageants et divertissants. Cependant, en SEO, il ne faut jamais oublier que l’on vise un public bien précis et qu’il faut répondre aux critères des moteurs de recherche. L’art rencontre la technologie. Pour certains, c’est un frein à la créativité.

    La dure réalité est que vous avez peut-être passé beaucoup de temps à écrire une page ou un article sans voir de résultats. Cela signifie que vous devrez peut-être modifier, améliorer ou même réécrire votre contenu pour qu’il soit adapté à vos lecteurs et aux moteurs de recherche.

    Pour un site web avec seulement quelques pages et quelques articles, cela représente quelques heures de travail par an. Pour les sites Web avec des centaines de pages et un contenu variable, cela peut rapidement devenir une tâche ardue.

    L’examen de votre contenu permet de hiérarchiser ce qu’il faut réviser et d’identifier les meilleures opportunités pour vous. Vous n’avez certainement pas besoin de réécrire l’intégralité de votre site Web ! Il faut privilégier plutôt les contenus qui ont le potentiel de générer un grand nombre de visites ou un bon retour sur investissement.

    Qualité avant quantité

    Un mauvais contenu peut devenir un sérieux problème pour les entreprises qui comptent sur leurs sites web pour attirer des clients. Qu’il s’agisse d’une stratégie de référencement complexe ou d’un référencement local pour un magasin de proximité, leurs impacts peuvent grandement affecter votre visibilité et votre crédibilité.

    Commencez par revoir votre contenu actuel et identifiez ce qui doit être modifié. Google Analytics vous aidera à découvrir le contenu le plus populaire et à comprendre comment les gens interagissent avec lui.

    Effectuez des revues de contenu régulières. Mensuel, trimestriel ou annuel. Vous serez ainsi mieux à même de réagir aux changements d’habitudes des internautes, ainsi qu’aux mises à jour des moteurs de recherche. Google, notamment, a pour habitude d’améliorer régulièrement ses algorithmes. Il faut s’assurer de répondre rapidement à ses nouvelles exigences année après année !

    Ainsi, en plus d’éviter de nombreux problèmes, enrichir votre contenu vous donne également de la crédibilité, montre aux internautes votre véritable expertise et fait de vous une référence pour ceux qui recherchent ce que vous avez à offrir.